Bogdan Rata « Sculpture »

26 avril – 22 juin 2013

Farideh Cadot est heureuse d’annoncer la première exposition personnelle à Paris de Bogdan Rata.

« Par ses œuvres, l’artiste se focalise sur le destin humain individuel, marqué par la terreur, par la frustration, par le doute – sentiments qui paraissent donner naissance aux distorsions physiques, et aussi à un destin collectif, un état de la société, dans lequel l’individu est un simple élément anonyme, mais qui, par une accumulation et par une hybridation, transmet un état d’angoisse ou de crise, instauré comme un fait entièrement généralisé. La fragmentation du corps, l’utilisation à la fois d’un langage qui paraisse hyperréaliste, sont des moyens plastiques avec lesquels l’artiste opère dans le champ visuel en manipulant le spectateur et en le dirigeant vers une perception émotionnellement exacerbée.

(Extrait d’un texte de Iléana Pintilie)

Bogdan Rata, This Hand of Dust, 2012, courtesy of Farideh Cadot & the artist


Bogdan Rata, This Hand of Dust, 2012, courtesy of Farideh Cadot & the artist

Bogdan Rata est né en 1984 à Baia Mare en Roumanie.

Il vit et travail entre Bucarest et Timisoara. Rata a reçu son Doctorat portant sur les nouveaux matériaux dans la sculpture contemporaine en 2012 et enseigne la Sculpture contemporaine à l’université de Timisoara.

En 2013 on peut voir la pièce monumentale de l’artiste nommée « Handgun » devant l’entrée du Musée National d’Art Contemporain de Bucarest et malgré son jeune âge, il a été sélectionné et a participé à la Biennale de Moscou, à la Biennale des Indépendants de Liverpool ainsi qu’à la Biennale de Venise 2013.

Ses premières œuvres sont entrées dans de très importantes collections privées en Europe.

Télécharger le communiqué de presse